L'hypnothérapie

March 21, 2018

Interview de Philippe GARDETTE, hypnothérapeute et psychanalyste aux Herbiers.
 

En savoir plus sur Philippe GARDETTE en cliquant ici.

 

- Qu'est-ce qui vous a conduit à exercer votre activité d'hypnothérapeute et psychanalyste ?

Après avoir réalisé une psychanalyse didactique, j'ai décidé de faire des études en psychanalyse. Finalement, j'ai obtenu un doctorat et j'ai vu ma thèse être publiée.
Puis j'ai décidé d'ouvrir un cabinet mais...
Mais entre temps, j'avais découvert l'hypnose ! Plus particulièrement, je m'interrogeais sur la résolution de la névrose, ce que tait largement Freud malgré ses nombreuses publications.
Un psychanalyste vous répondra : "par le transfert" et on peut répondre à cela: "et que devient la névrose de transfert?". Freud y répond dans un article remémoration, répétition, perlaboration, (1914). Le père de la psychanalyse affirme que, pour comprendre la perlaboration, il faut se référer à l'abréaction de la pratique hypnotique. On est là devant l'impossible où pour sortir de la répétition, Freud renvoie à l'hypnose, ce qui laissait entendre que la coupure ontologique entre psychanalyse et hypnose, communément admise chez les psychanalystes, est tout simplement fausse. D'ailleurs, c'est qu'avait compris Ferenczi et je me rapproche plus de sa vision de la thérapie analytique.
A partir de là, je ne pouvais que constater les résultats plus rapides de l'hypnose en thérapie, ce qui a fini de me convaincre de me former à l'hypnose.
Puis j'ai ouvert mon cabinet aux Herbiers.

 

- En quoi consiste l'hypnose et comment se déroule une séance ?

"L'hypnose est la transe acceptable par l'Occident", disait Roustang. Car l'hypnose est un état naturel où l'on devient "lieu de passage" car l'émotivité, les sentiments et le mental se taisent.
Sous hypnose, la personne vit dans la dissociation entre le corps et l'esprit, si bien qu'il est plus facile de parler directement à l'inconscient car les barrières du conscient faiblissent. A remarquer que l'hypnose thérapeutique n'utilise pas une transe suffisamment profonde pour que la personne oublie la séance!
Au contraire, l'hypnotisé doit toujours être conscient et garder son libre arbitre et c'est la différence avec l'hypnose de foire.
Pour être simple, une séance se déroule en deux grands temps. Tout d'abord, la partie accueille et prise de renseignements sur le problèmes que le patient souhaite traiter et la séance proprement dite. La séance se passe en quatre moments : la mise en état d'hypnose, l'approfondissement de la transe et le travail de suggestions puis se conclut par la sortie de transe.

 

- Quelles sont ses bienfaits, sur quels type de problèmes agit t'elle ?

Les bienfaits de l'hypnose sont, dans un premier temps, la détente.
De plus, les traitements par hypnose sont nombreux. Pour nous résumer, on pourrait citer les maux psychosomatiques.
A partir de là, on part des dépendances (tabac, alcool etc...), à l'eczéma, aux troubles sexuels, aux acouphènes en passant par la lutte contre la douleur, contre l'anxiété, la dépression, l'aide à l'accouchement etc...
Mais il ne faut pas considérer l'hypnose comme une baguette magique : il faut du temps pour traiter bien des troubles et de l'implication personnelle, elle n'est pas la panacée.

 

- A qui s'adresse l'hypnose ?

Oui, aussi bien les enfants, les bébés que les personnes âgées.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Local professionnel à louer (85170)

April 26, 2018

1/1
Please reload

Posts Récents